Exposition à Esneux : "À corps perdu, la mort en face", le zoom complet sur ce grand évènement

accueil_1.jpgProposée pour la première fois en Province de Liège par la Commune d’Esneux et la Maison de la Laïcité d’Esneux-Tilff du 1er février au 24 mars 2013 à l’Escale, cette exposition propose, le temps de la visite, de regarder la mort en face, selon un parcours qui retrace symboliquement la prise de conscience progressive de la mortalité de l’être au fil de la vie et les questionnements qui en découlent.

La mort interpelle ! Le caractère aléatoire imprévisible de sa survenue, élément marquant d’une incertitude et d’une finitude que l’on s’efforce d’oublier, déstabilise profondément l’individu ou la communauté qui lui est confrontée.

La mort fait peur ! Parfois elle fascine et nous ravit...

Un voyage symbolique 

La première partie de l’exposition explore les lieux réels ou imaginaires qui lient les vivants et les morts ainsi que les frontières mouvantes entre ces deux mondes, domaines d’élection des fantasmes les plus universels. 

Le cheminement se poursuit dans l’évocation de la mort des autres puis de la mort de soi. L’appréhension concrète du corps et sa précarité matérielle y est en constante tension afin d’exprimer combien l’humanité de l’homme tient autant à sa liberté individuelle qu’à sa capacité de relation à l’autre et au lien de fraternité  que la rupture de la mort rend si douloureuse. Deux alcôves explorent plus longuement les relations à la mort, en Asie et en Afrique, en Chine et au Bénin.

Des images réalistes et poétiques

687678678.pngLa scénographie et l’iconographie favorisent une immersion sensorielle évoquant la destinée humaine dans son processus de confrontation à la mort, à la fois comme objet et comme sujet. Des perspectives chronologiques replacent certaines situations dans leur contexte historique ou dans un focus géographique afin de souligner la dimension universelle et les réponses diversifiées aux questions telles que les rapports aux ancêtres, les conceptions des au-delàs, les traitements du cadavre, les rites de funérailles, et les inquiétudes contemporaines sur la longue vieillesse et nos représentations de la « belle mort ».

Des questions éthiques 

654654.pngA l’issue de ce voyage, chacun pourra imaginer, sous la voûte étoilée ou dans la lumière d’un feu flamboyant, comment clôturer dignement sa vie en réintégrant cette étape ultime où la poussière de nos os recrée sans cesse l’alchimie générale de l’univers.

Une exposition pour tout public 

L’exposition est ouverte à tous mais s’adresse plus particulièrement aux intervenants et étudiants du secteur de la santé, des sciences humaines ou de l’accompagnement des personnes âgées.

Elle sera accessible à L’Escale du 2 février au 24 mars 2013, du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 16h et les samedis et dimanches de 14h à 18h.

Des visites guidées seront organisées afin de voyager à travers les 21 « chapitres » proposés lors de cette exposition et un manuel didactique reprenant l’ensemble des textes de l’exposition sera mis à disposition. Enfin, un dossier pédagogique sera disponible pour la visite de l’exposition.

 

INFORMATION :Escale : 04.380.93.11 – 04.380.93.17

Maison de la Laïcité d’Esneux-Tilff : 04.388.20.55

Katty Burgeon : 04.380.94.12

Les commentaires sont fermés.