• Un couple de Tilff "abandonnés à Istanbul"

    13346714_571545126361083_945896817589902972_n.jpg

    Jacques Wolfs (67 ans) et son épouse Nicole Genot (66 ans), de Tilff  ont fini par en rire. Mais sur le moment, quand ils ont atterri à Istanbul de retour de Bangkok et que le vol sur Bruxelles n’apparaissait nulle part sur le tableau d’affichage, ils n’en menaient pas large. « On ne parle pas très bien anglais et à Istanbul, on s’est vraiment retrouvés livrés à nousmêmes », explique Jacques. « On a dû passer la douane dans un sens, puis dans l’autre. On a dû faire toutes les démarches nous-mêmes, c’était assez stressant. Notre vol n’était même pas annoncé comme annulé. Il ne figurait tout simplement pas sur le tableau !

    Turkish Airlines a fini par nous dire qu’on pouvait prendre un vol vers Paris. Mais il était bondé. Ils nous ont finalement réservé un vol sur Cologne mais on ne rentrera que mardi au lieu de lundi. Turkish Airlines nous offre l’hôtel à Istanbul. On a perdu un temps fou pour le trouver ! Il n’est pas mal mais il est un peu perdu dans un espèce de zoning industriel. On nous a proposé, pour 60 € par personne, de visiter Istanbul mais on a trouvé ça trop cher. » En guise de consolation, l’agence BT Tour de Tilff leur a promis d’envoyer un véhicule les chercher à Cologne pour les ramener au pays. « Pourvu que nos bagages suivent ! »

    source :LaMeuse

  • Championnat de Belgique de minigolf : Thierry Cappe - impérial lors des dernières journées - mène le RMGC Esneux vers un nouveau titre

    mini golf , esneux , tilff ,lameuse ,sudinfo

    Le RMGC Esneux, distancé à mi- championnat par le GSP Malonne et le champion sortant, le MGC Rozemaai d’Ekeren, a pu inverser la tendance en s’imposant sur le terrain de ses principaux adversaires en fin de championnat. Lors de ces deux dernières journées, c’est surtout la performance de Thierry Cappe qui a permis au club du bord de l’Ourthe de revenir, puisque Cappe a pu réaliser des cartes de 71 coups sur trois tours à Malonne et surtout de 62 à Rozemaai, ce qui signifie une moyenne en dessous de 21 coups par tour de 18 pistes ! Cappe a ainsi pu s’imposer dans le classement individuel de ces deux manches et  dans le classement final toutes catégories du championnat de Belgique. A côté de Cappe, ce sont surtout les performances de Jacques Libert (5ème au total), mais aussi de Lino Ottaviani (9ème), qui revient petit à petit à son meilleur niveau, qui ont permis de récupérer le titre. Le président du club, Gianfranco Rota (15ème) a également connu une saison d’un très bon niveau,  mais n’a malheureusement pas pu éviter une journée « sans » lors de la manche à Eupen. Dans le classement interclub, Esneux s’impose finalement avec 8 points d’avance sur Malonne et 11 sur Rozemaai. Dans la catégorie des dames, Annabelle Borremans termine deuxième derrière Sophie Massem de Malonne. Le coéquipier de Massem, Michael Thewys, s’impose chez les Messieurs. Au niveau des séniors Messieurs, Cappe s’impose devant le Namurois Jean-Luc Nihoul qui joue pour le club Luxembourgeois Ro’ de L’Ew et Jacques Libert. Chez les dames séniores, Christiane Ottaviani termine également sur la troisième marche du podium, toutefois loin derrière la championne Greta Janssens de Rozemaai, 12ème du classement mondial. Dans la journée « match-play », championnat sur un jour, compétition par élimination directe, Christiane Ottaviani a pu rééditer ce résultat en battant Hélène Calmant dans une petite finale 100% esneutoise. Ici aussi, c’est Greta Janssens qui s’est imposée. Chez les hommes, les Ottaviani étaient également à la fête, puisqu’Erwin Ottaviani, qui défend les couleurs du club allemand d’Hardenberg, s’est imposé et que son père, Lino, termine à une excellente troisième place.

    Erwin Ottaviani a d’ailleurs pu créer un exploit le weekend dernier à Berlin avec son équipe essentiellement composée de joueurs belges, en s’assurant d’une troisième montée d’affilée ( !) pour jouer l’année prochaine en deuxième « Bundesliga ». Vu le rôle dominant de l’Allemagne dans le monde du minigolf, c’est sans doute - malgré le statut d’antichambre - une des ligues le plus fortes au monde. Dans son team, la deuxième formation du « Bayern » du minigolf, le club d’Hardenberg, on retrouve  d’ailleurs deux autres ancien d’Esneux, Sébastien Schrobiltgen et Mickaël Petit ainsi que le germanophone Pascal Hansen et l’Anversois Stefan Maes.

     

    UBMG - Classement par équipes - Championnat 2018:

    DIVISION I

    ESNEUX I    119 points

    MALONNE I  111 points

    ROZEMAAI I 108 points

    Eupen I         94 points

    Esneux II        44 points

    Eupen II         18 points

    Rozemaai II    10 points

    mini golf , esneux , tilff ,lameuse ,sudinfo