Piratage à Esneux : Des données pourraient être définitivement perdues.

La commune d’Esneux tente toujours de se remettre de l’attaque informatique dont elle a été victime mercredi. Si le service aux citoyens est rétabli, les informaticiens tentent toujours de récupérer des données, qui pourraient être définitivement perdues.

Mercredi, l’administration communale d’Esneux s’est retrouvée privée d’informatique après qu’un employé a ouvert un mail provenant, a priori, de bpost. Si ce n’est que ce mail émanait en fait de pirates informatiques qui avaient pris soin de l’assortir d’un ransomware, un virus qui crypte les données, permettant ainsi aux pirates de réclamer une rançon pour leur restitution.

Une attaque à grande échelle manifestement. Mercredi, de nombreuses sociétés privées ou institutions publiques ont en effet reçu ce fameux courrier électronique. Et nombre d’entre elles l’ont ouvert avant que l’alerte que ne soit donnée, provoquant ainsi le blocage complet de leur réseau informatique.

L’administration communale faisait malheureusement partie de ceux-là, malgré les moyens de protection dont était équipé son système informatique.

Dès mercredi matin, plusieurs informaticiens étaient donc au chevet du réseau esneutois moribond pour tenter de le ressusciter.

Et fort heureusement, malgré la redoutable efficacité de ce virus, la commune chère à Laura Iker a réussi à limiter les dégâts. « Nous avons réussi à rétablir le service aux citoyens mercredi après-midi, explique-t-elle. Par contre, on cherche encore à récupérer des données qui n’avaient pas été sauvegardées. Quoi qu’il arrive, cette attaque informatique aura de toute façon été dommageable pour nous. »

Source LaMeuse (G.W.)

Les commentaires sont fermés.