Les Prés de Tilff rouvrent en 2017. (article complet)

Après avoir été laissés à l’abandon pendant plus de six ans, les Prés de Tilff vont enfin être à nouveau accessibles au public. La réouverture est annoncée pour l’été 2017.

Six ans après leur fermeture, les Prés de Tilff vont enfin rouvrir leurs portes. C’est en tout cas ce qu’a annoncé le ministre wallon du Tourisme, le cdH René Collin, en réponse à une question de la députée esneutoise Christie Morreale.

Une bonne nouvelle donc, mais seulement en partie. Ceux qui rêvaient de pouvoir à nouveau plonger dans les piscines tilffoises en seront en effet pour leurs frais. Dans un premier temps, le site fonctionnera selon une formule ultra-light : seuls une plaine de jeux et des barbecues seront mis à disposition du public.

« Le ministre a en effet annoncé que les Prés de Tilff rouvriraient l’été prochain selon une formule qui reste à définir avec la commune, explique Christie Morreale. Ce qui permettra au moins au public de se réapproprier le site. »

La députée wallonne s’inquiétait en effet de l’état d’abandon du site, malgré les promesses faites par la Région un an plus tôt de se pencher sur les infrastructures qui ne cessent de se détériorer depuis la fermeture, intervenue en 2010.

DES TRAVAUX EN DEUX TEMPS

Or, « une convention lie notamment la Région à la commune pour assumer des charges de propriétaires, détaille Christie Morreale dans sa question au ministre Collin.  Comme vous avez pu vous en rendre compte en visitant, les choses n’ont fait que s’aggraver : des arbres poussent sur le site au sein des infrastructures, des toits fuient en de nombreux endroits. Les dégâts causés par cet abandon sont préjudiciables. Il est important de procéder le plus rapidement possible aux travaux, c’est ce que vous évoquiez il y a environ un mois. »

Et elle a été entendue, du moins en partie. Les travaux les plus urgents – réparation de la toiture et pose de panneaux pour remplacer les vitres cassées – devraient en effet être effectués d’ici la fin de l’année, a en effet annoncé le ministre Collin.

Par contre, la remise en état du site dans son ensemble risque de prendre plus de temps…

« Immowal, pour le compte du CGT, prépare un marché de services à confier à un auteur de projets ou à un bureau d’études externe, portant notamment sur l’audit sanitaire des différentes constructions, les aménagements extérieurs, notamment les jeux et l’installation technique, l’opportunité de réaliser les travaux plus larges d’assainissement préalables à la recherche d’investisseur, le nettoyage des différents bâtiments, les équipements extérieurs et les abords, l’élagage et les coupes diverses sur base d’une analyse environnementale », a précisé le ministre.

Bref, tout ça, ce n’est pas encore pour demain. D’où la décision de rouvrir le site en version allégée dans un premier temps, avant un lifting plus en profondeur.

 

Source LaMeuse (G.W.)

Les commentaires sont fermés.