La protection civile à la recherche d’une personne disparue sur le site de la Roche aux Faucons.

la protection civile de Crisnée déploiera une septantaine de personnes pour fouiller le site de la Roche aux Faucons à la recherche d’une personne disparue.

L’exercice de samedi matin servira surtout à tester de nouvelles technologies. « Tous les moyens seront déployés comme s’il s’agissait d’une véritable disparition. L’objectif principal est de tester l’apport des nouvelles technologies dans les actions de recherches et optimiser les méthodes de travail des équipes », explique Ophélie Boffa du service communication de la protection civile.

Parmi ces nouvelles technologies, on trouve le drone et l’équipe « TAST » pour Technical assistance & support team. Cette équipe devra cartographier le secteur des fouilles sur base des données GPS et informations transmises par les équipes sur le terrain. « Nous saurons si chaque secteur a bien été fouillé et si on n’est pas passé à côté de quelque chose », poursuit la porte-parole.

Plus spectaculaire que le TAST, le drone. « Il permet d’accéder à des zones difficiles. L’opération de samedi sera son ultime test car il prend son service à la fin du mois de septembre. Le drone dispose d’une caméra et d’un appareil photo mais aussi d’une caméra thermique capable de détecter la chaleur d’un corps et d’un snifer.

Le snifer est un outil de mesure qui permet de connaître la composition de l’air et d’ainsi ne pas envoyer des troupes lorsqu’il existe des menaces chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires. ».

Source :LaMeuse   Arnaud Bisschop

Les commentaires sont fermés.