Pas d’apocalypse à Esneux et pas de Noël blanc non plus

Merry-Christmas-christmas-9427475-1600-1200.jpgNous sommes aujourd’hui le 21 décembre 2012 et même si nous sommes toujours là, on parle moins de ce que ce jour symbolique représente dans la réalité. C’est non seulement le premier jour de l’hiver mais aussi le jour le plus court de l’année. 

Dans quelques jours, fini de perdre des minutes de clarté pour progressivement gagner chaque jour un peu plus de luminosité.

« L’apocalypse », c’était il y a 2 ans à Esneux. Un mois de décembre sous une neige très abondante bloquant les rues et occasionnant de nombreux dégâts à Esneux mais aussi ailleurs. La route reliant Esneux à Comblain-au-Pont en garde toujours des séquelles à ce jour. Un hiver qui reste gravé dans les souvenirs.

« Noël au balcon, Pâques au tison »

Cette année, les fêtes de fin d’année se passeront sous un temps plutôt doux et parfois très humide. Comme dit le proverbe, un Noël trop doux annonce un début de printemps frais. En somme si on a la chance de pouvoir passer noël dehors, on restera à Pâques au coin du feu.

Les commentaires sont fermés.